VEF Blog

Titre du blog : Cellulle des Anciens Militants PDG de la Diaspora
Auteur : ancienspdgetranger
Date de création : 04-03-2013
 
posté le 26-09-2017 à 10:04:53

Budget et Comptes publics : Vers des audits internes

Comme échaudé par la grève des régies financières, dont l’une des principales revendications est le paiement des primes et des bonus, le ministère du Budget et des Comptes publics annonce une série d’audits internes. Un contrôle sur les critères d’attribution des primes est envisagé.

Jean-Fidèle Otandaut annonce des audits internes à son ministère. © Gabonreview

 

Au ministère du Budget et des Comptes publics, on ne partage pas tout à fait la position de certains syndicats des régies financières, à l’instar de la Fédération des syndicats des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), ayant décidé, le 22 septembre, de durcir le ton. Face à la difficile situation économique du moment, Jean-Fidèle Otandault et ses collaborateurs invitent à la responsabilité et au patriotisme. Et pour voir clair au sujet de ces primes, le ministre d’Etat a récemment annoncé une série d’audits internes au département dont il a la charge.

Jean-Fidèle Otandaut entend précisément auditer sur les primes payées aux agents de son ministère. D’ici au 16 octobre prochain, le cabinet chargé de mener cet audit sera connu. Un appel d’offres a été lancé à cet effet le 14 septembre. Au ministère du Budget et des Comptes publics, certains précisent que l’objectif de cet audit est de mettre fin à «un mécanisme opaque» liée à la distribution actuelle des primes. Qui mérite ces primes ? Quels sont les critères d’obtention ? Qui détermine le montant des primes ? Un mois après sa nomination, le ministre d’Etat en charge du Budget et des Comptes publics tente de répondre à ces questions.

Si la tâche est d’avance difficile, les collaborateurs de Jean-Fidèle Otandaut ne doutent pas qu’il y parviendra et qu’il fera le tri parmi les agents du ministère, en tenant compte de la performance de chacun d’entre eux. Mieux, à travers cet audit, le membre du gouvernement, qui a déjà annoncé plusieurs «réformes audacieuses», souhaite relancer le débat sur l’équité des agents de l’Etat. Selon certaines indiscrétions, il pencherait pour l’adoption d’un «13e mois» pour tous les agents publics. Ce qui supprimerait les primes et autres bonus réclamés par certaines administrations, à l’instar des régies financières.

Les audits à venir au ministère du Budget et des Comptes publics seront également axés sur la performance des subventions et des aides publiques, le fichier de la solde et sur les mises à disposition au Trésor.